La méthode de la Validation par Naomi FEIL

Méthode de Validation de Naomi Feil​

Quest-que-la-validation-de-Naomi-Feil

La méthode appelée aussi Validation affective, ou thérapie par empathie, a pour objectif principal de maintenir la communication dans le soin aux grands vieillards désorientés afin de les accompagner dans une relation respectueuse de leur identité tout en reconnaissant dans leur comportement, la manifestation de leur besoin d’exister en tant qu’individu, ainsi que leur ardent désir d’être entendus.

La mise en pratique de la Validation passe par la maîtrise de plusieurs techniques de communication verbales et non verbales. Elle doit s’inscrire dans un cadre professionnel, autour d’un projet de prise en charge adapté à des personnes très âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.

Il ne s’agit pas tant d’analyser les faits du passé que de construire une relation de confiance au présent.

Cette confiance développera un sentiment de sécurité qui permettra de tenter de “rejoindre” le patient et de l’accompagner par le regard, la parole et le geste, dans l’exploration de sa réalité subjective.

En cela, on se gardera d’attentes irréalistes et de toute volonté de contrôle, pour accueillir ce qui survient et le laisser advenir.

Il s’agit donc, en améliorant la communication, de maintenir des liens authentiques avec la personne âgée et de contribuer ainsi :

  • à restaurer le sentiment de sa valeur personnelle
  • à réduire son stress
  • à améliorer son bien être subjectif et objectif

En accompagnant l’expression des émotions et peut-être la résolution d’anciens conflits de la personne âgée, l’Aidant s’efforce de réduire les risques de contention physique ou chimique, de repli sur soi et d’évolution vers l’état végétatif, pour lui permettre de continuer à s’inscrire dans une vie qui ait un sens…

C’est une méthode dans laquelle on trouve quinze techniques, verbales et non verbales, mises au point par Naomi Feil, de communication avec les personnes très âgées désorientées.

  • C’est une façon d’aider ces personnes très âgées à satisfaire leurs besoins humains pour pouvoir mourir en paix.
  • C’est une théorie appliquée qui indique que, pour les personnes très âgées, est arrivé le moment approprié de revivre et reconstruire leur passé pour finaliser les batailles de leur vie avant de disparaître.

La Validation fonctionne parce que l’Intervenant en Validation entre dans le monde de la personne très âgée désorientée.

Il prend en compte les émotions de cette personne. Il (elle) est en phase avec elle. C’est l’empathie.

L’Empathie demande très peu de temps, mais beaucoup d’énergie et de concentration. Il faut être focalisé sur la personne âgée. L’on ressent ce que ressent l’autre personne, bien que l’on n’ait pas expérimenté soi-même ce qu’elle a subi.

Sans une profonde acceptation de nous même pour nous libérer du poids de nos pertes, nous devenons aigris et désespérés.

Alors, notre désespoir ignoré gronde à l’intérieur de nous même et se transforme en dépression. La dépression est une énorme colère jugulée. La rage, la révolte, la honte, le sentiment de culpabilité, l’amour, toutes ces émotions mises sous le boisseau avec succès durant notre vie, couvent en nous.

Nous avançons vers le grand âge, chargés d’un insupportable fardeau.

Chaque étape de notre existence comporte une tâche unique à accomplir. Refoulée, cette tache refait surface plus tard dans la vie ; elle se rappelle à notre attention et nous donne une seconde chance par après ; elle reste là et nous suit jusqu’au plus grand âge. Si nous persistons à nier son existence, si nous refusons de lui faire face, elle trouve le moment pour se placer au centre de la scène. Elle attend jusqu’à notre âge le plus avancé au moment où nos contrôles s’affaiblissent; elle attend jusqu’à ce que nous perdions nos repères. Alors, elle se manifeste.

La Validation est une méthode appliquée à l’accompagnement des grands vieillards, ce qui signifie que sa mise en pratique est plus importante que les connaissances théoriques auxquelles elle se réfère. La majorité des apprenants en Validation doivent changer, de façon significative, la façon dont ils prennent en charge les personnes âgées ; ceci requiert une modification de leurs comportements et de leurs réactions habituelles. L’apprentissage de tout nouveau comportement nécessite une mise en pratique jusqu’à ce qu’il puisse être complètement intégré pour devenir une réaction automatique.

Ressources d'informations